" Le Présent du Passé ... Le Présent du Présent ... Le Présent du Futur "

« ll est des paysages qu'on traverse ou qu'on contemple; d'autres dans lesquels on peut se promener; d'autres encore où l'on voudrait demeurer et vivre. Tous ces paysages atteignent le degré d'excellence. Toutefois, ceux où l'on voulait vivre sont supérieurs aux autres. » disait le grand peintre KUO HSI, des Sung. Bien qu'il s'agisse pour nous aujourd'hui d'images  et ici de cultures des quatre horizons, notre démarche se rapproche de celle des taoïstes. Et pour prouver que ces séjours réels sont suivis de voyages pour partie imaginaires, nous avons créé, avec une apostrophe, le néologisme  PILGR'IMAGE (c).

Nous venons d'ouvrir un "Studio" sur Youtube pour partager nos vidéos. Pour y accéder il suffit de cliquer sur ce lien.

Sous le signe analogico-numérique de J@NUS, (^) nous recherchons actuellement des correspondances audio-musicales et chorégraphiques avec des sculptures.

 

A l'occasion d'un voyage à MONS (Belgique), nous avons découvert une belle exposition dédiée à l'artiste libertaire Joseph GHIN. (ci-dessus). Son oeuvre nous a séduits au point que nous décidions d'en faire un transmorphing. Nous venons juste de le mettre en ligne sur Youtube.

"À un mois des commémorations du 75e anniversaire de la Libération, tout s'accélère. Un char a pris place devant le Mémorial des Civils de Falaise. L'artiste JEF AEROSOL a transformé l'arme de guerre en une oeuvre sur la souffrance des populations et la paix." Ci-dessous. Pour accéder à la vidéo sur Youtube.

 

Une fois de plus  l'"Art Urbain" réagit "à chaud" face aux crises humanitaires et sanitaires de nos sociétés.

Des masques protecteurs de l'Art Street aux masques conjurateurs de Venise, EROS a mené de nombreux combats contre THANATOS. La pandémie du Coronavirus est venue , depuis, scénographier tout cela dans un mode complexe dont nous ne sortons pas indemnes. Paradoxalement le (nécessaire) dispositif de protection, LE MASQUE, est source d'une gène tant physique que psychologique. Pour nous (entr)aider à les supporter nous devrions rivaliser de créativité dans leur amélioration salubre voire les rendre attractifs. A gauche de l'écran (^) ce casque colonial doté d'une ventilation et de capteurs solaires pourrait être doté d'une visière... Réinvestissons en attendant notre libération du Covid dans un Carnaval de Venise permanent !

Vous découvrirez progressivement notre manière d'investir une région, un pays, un site avec un dénominateur commun : l'ouverture « grand-angle » des yeux, à 360° des oreilles, et un corps pour orienter leur reportage, tous éléments permettant "un repérage", au sens où l'entendent conjointement l'audiovisuel et l'architecture.Dans nos Pilg'Images, ce qui se passe sur l'instant est souvent revisité dans nos rêves mais aussi dans nos collages, leur hyper-réalisme s'autorisant bien des libertés, dans l'espace comme dans le temps à l'instar de l'"Art Street". Ci-dessus (^) collages provenant de la réalisation CORON@VIRUS que nous venons d'aboutir et qui est désormais accessible sur  notre studio Youtube .

Grâce à la guidance experte de Céleste NICOLETTI (*), j'ai (re)découvert en Juin 2019  l'omniprésence des Anges à ROME et une belle Pyramide.  Le génie architectural et sculptural y sont à la fois datés et hors-du-temps. Lien cliquable vers un clip sur Youtube

 

Suite à l’incendie de NOTRE DAME DE PARIS et compte tenu de mon estime pour la démarche de son précédent Restaurateur, j’ai réalisé une maquette à la fois commémorative et incitative pour une réhabilitation à hauteur de ce site. Selon nous, outre la reconstruction de la flèche et des parties détruites, quelques enrichissements environnementaux auraient leur place , inspirés créativement par l’ « esprit des lieux ». Sans dévoiler ce projet encore inédit, nous dirons simplement que VIOLLET-LE-DUC avait dessiné, en son temps, « la cathédrale idéale » qu’il approcha à travers plusieurs de ses restaurations effectives intègrant les perspectives écosophiques qu’ont  aujourd'hui certains architectes-paysagistes.  La belle et longue galerie des artisans co-bâtisseurs à Pierrefonds atteste dailleurs sa démarche.

En avril 2020 nous avons mis en ligne sur Youtube  ce clip-vidéo en transmorphing.

 

 

Ci-dessous quelques images du clip "Rêviviscences" dédié à l'artiste japonais MANABU IKEDA, qui pendant 3 années, via une fresque impressionnante, commémora le dernier Tsunami, l'arbre de vie central permettant la survie du chaos. Nous avons trouvé pour cette réalisation des correspondances intéressantes (fussent-elles discutables) avec les créations chinoises de DU KUN, qui visitent ces paysages. Lien cliquable sur Youtube

 

Ci-dessous: La Bretagne, l’Irlande et la Galicie restent inspirées par la culture celte. Et ces trois « Pilgr’Images » , retours à leurs sources, ont été réunis en un seul transmorphing : KELTIC, que vous pouvez retrouver sur Youtube en cliquant sur ce lien. Ce continuum socio-culturel peut partir des iles Skellig (tirlande) d'où provient la communauté monastique qui essaima au Mont st Michel et ces trois pays ont un "finis terrae". Nous sommes sur le point d'aboutir un nouveau transmorphing, qui s'inspire de la lutte manichéenne sur le site de MONTHAULT.

Cette série de voyages spatiotemporels nous ont donné envie de regarder uchroniquement  les horloges, astrolabes et planisphères qui  ont permis d'explorer ou (et) d'imaginer ces investigations réelles comme imaginaires au fil des siècles...

D'avant-hier à aujourd'hui notre vision du Monde, de la Terre (autrefois plate et advenue ronde) au Cosmos, n'a cessé d'évoluer au gré de cette instrumentation, capable de nous rendre davantage lucides ou aveugles. Cette évolution créative s'est poursuivie au cours des siècles, par exemple à travers les automates. De nos jours, en parallèle des cyborgs du tout-numérique, d'intéressantes hybridations ont lieu à Nantes. La Galerie des Machines ne cesse d'engendrer de nouvelles créatures, qui passent de la maquette au gigantisme, emmenant alors des voyageurs émerveillés à travers les quatre éléments.

Le TAJ MAHAL (Agra, Inde) est considéré comme un joyau de l'architecture moghole, un style qui combine des éléments architecturaux des architectures islamique, iranienne, ottomane et indienne. Son maître d'oeuvre fut Ustad Ahmad Lahauri, du Pakistan. Ci-dessous Arjumand Bânu Begam l'épouse tant aimée est revenue uchroniquement  d'entre les morts pour exaucer à titre posthume le voeu du défunt empereur Shâh Jahân: sous le signe du Phénix bâtir en marbre noir l'alter-ego du mausolée blanc , sur l'autre rive de la rivière Yamuna et ainsi signifier la réciprocité aimante de son propre deuil.

Notre périple au Rajasthan  a pleinement confirmé la formule d'Edgar MORIN qui met en présence "l'imaginaire de la vie réelle" avec "la réalité de la vie imaginaire". Les splendeurs réalisées autrefois en Inde par le bâtisseurs féodaux co-incident aujourd'hui avec une triple carence écosophique. Ainsi notre imagination résiliente réalise le paradoxe de refléter l'idôlatrie et d'être iconoclaste en notre for intérieur...

Prenons l'exemple des vaches sacrées. Si elles se déplacent librement, y compris dans le trafic intense, certaines ont triste mine et se retrouveront dans des sortes de dispensaires pour les soigner ou les protéger jusqu'à la fin.

Aujourd'hui la solidarité se déploie dans un mode dont INDI@DES  lien sur Youtube, ne rendait pas encore compte .

 

Nous avions auparavant visité les principaux châteaux de Touraine, qui réalisent d'intéressantes scénographies pour affirmer leurs identités respectives, de la tradition de Chambord jusqu'à l'avant garde au Festival de Jardins (Chaumont-Sur-Loire). Amboise consacre LEONARDO DA VINCI (^) au Clos Lucé tandis que Chenonceau se découpe sur les eaux... Nous y avons également apprécié les activités culturelles d'Art Mosny lors des journées du patrimoine 2019.

Ci-dessous LILAS modélise des créatures imaginaires inspirées des éléments de la Nature et de différentes Cultures... Elles reflètent cette richesse bipolaire et leurs corps, comme des tatouages singuliers racontent l'histoire des hôtes. Cela va de la révélation charmante au "démasquage".Lien cliquable vers Youtube.

Nous venons de décider de soutenir  Elias GARZON  qui s'emploie avec nous, à réaliser des scénographies spectaculaires à partir des sculptures de l'atelier-musée de son père Alfredo GARZON. Ce projet s'intitule  "ALTER NATIV EGO" . "De Père en fils" un continuum artistique s'y déploie, aliant rétrospective et prospective. Cette collabortaion s'insère dans le programme triennal de recherche-appliquée "PANDOR@ & MOEBI@ prochainement engagé à Rennes 2

Synchroniquement, appelées par la musique, le chant et la danse, des orgues viennent s'harmoniser et se syntoniser dans les paysages. Nous poserons prochainement la question crucialedes corrélations musicales à Jean-Jacques LEMETRE, qui continue d'explorer les mystères glossolaliques de la Musique depuis "BABEL ORKESTRA". Comme vous le lirez prochainement cette question des correspondances analogiques, numériques et cybernétiques interviendra quand il s'agit de théâtre, de danse et de chant, mais aussi d'installations et performances...

Pour voir l'autre partie de notre site, qui fait suite, pensez à cliquer sur ce lien: "DE L'IRAE A XYZ"

 

(...)